CONSULTER NOTRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

AIX-MARSEILLE UNIVERSITÉ (AMU)

Trois animations sont prévues à l’AMU à l’occasion du 17 mai :

  • « Colorer »toute la journée son site institutionnel et ses comptes de réseaux sociaux avec une bannière sur la journée internationale contre les LGBTphobies.
  • Proposer sur FB une exposition virtuelle des photographies d’Eléa Ropiot sur la Pride d’Amsterdam en 2017, qui seront présentées pendant trois semaines à la bibliothèque universitaire du site Saint-Charles à Marseille, puis dans d’autres BU d’AMU. Vernissage le 17 mai à 14h !
  • Le 17 mai est enfin prévue avec L’Autre Cercle une animation à l’intention des personnels « Diversité et orientation sexuelle : quels enjeux pour les personnels d’AMU ». Cette animation comporte un format de sensibilisation sur l’inclusion dans la sphère professionnelle par L’Autre Cercle. Une table ronde suivie d’un échange avec le public présentera les mesures prises par l’université en faveur des personnels LGBTI.

UNIVERSITÉ D’ANGERS

Depuis juillet 2018, les étudiant.es transgenres de l’université ont la possibilité d’être inscrit.es sous leur prénom d’usage dans les documents internes de l’établissement :carte étudiante, liste d’émargements et d’appels, certificats de scolarité, relevés individuels de notes, conventions de stage. Une session de sensibilisation est par ailleurs inscrite au plan de formation des personnels 2019. Cette formation aura lieu fin mai et fera l’objet d’une communication particulière pour inciter les personnels à s’inscrire autour du 17 mai.

L’université d’Angers soutient et travaille en étroite collaboration avec le Collectif Lucioles, association d’étudiant.es et de personnels qui s’est constituée en 2018.Divers événements sont programmés autour du 17 mai :

  • Le lundi 13 mai 2019 de 9h30 à 12h30 en faculté de Santé, amphithéâtre Averroès, le Collectif Lucioles est partenaire de la conférence sur “L’histoire du mouvement LGBT, de Stonewall à nos joursd’Act-Up Paris. Cette conférence ouvre la Rainboweek, une semaine créée par des élèves de 7 lycées angevins pour parler des questions de genre et d’orientation sexuelle à travers des conférences, des tables rondes et expositions.
  • Le  festival culturel VQ Version Queer du 9 au 11 avril 2019 sur l’écriture, la représentation et la documentation des vies LGBT+ avec tables rondes et ciné-rencontres. L’idée est d’aborder les questions de genre et d’orientation sexuelle à travers la culture et notamment la littérature, la recherche universitaire, le journalisme, les archives… 

UNIVERSITÉ DE CAEN-NORMANDIE

Les étudiant.es et personnels de l’université et de l’ESPE auront le plaisir de découvrir toute la semaine en bibliothèque universitaire Olympe-de-Gouges une sélection d’ouvrages variés, bandes-dessinées et films LGBTI+ mais aussi un exposé de Margot Picot, étudiante de l’ESPE de l’université de Caen, sur l’homoparentalité dans le roman graphique À mes Amoures de Claudine Galéa. En octobre prochain, une journée de sensibilisation est prévue avec projection, tables rondes et conférences sur les questions LGBTI+.

UNIVERSITÉ DE LORRAINE

L’université s’associe à l’initiative « Nancy Friendly », quinzaine nancéenne contre l’homophobie et la transphobie. Le 17 mai, Pascal Tisserant, Vice-président de l’Université de Lorraine délégué à l’Egalité et à la Diversité, intervient dans le cadre de la table ronde « Ensemble face à la haine » en partenariat avec la LICRA.

INSA LYON

Le dernier événement du cycle « Genre… On en parle ? » de l’INSA Lyon est dédié aux droits LGBTQI+ dans le cadre du 17 mai, en collaboration avec l’association étudiante EXIT, la Bibliothèque Marie Curie (BMC) et le CASI de l’INSA. Au programme : des ouvrages mis à l’honneur en bibliothèque et une superbe exposition« Queer » de Quentin Houdas, 20 portraits photographiques qui interrogent les normes de genre. Mais aussi une table ronde « Orientation sexuelle et identité de genre : quels enjeux et quels leviers pour l’égalité ? », la projection du film Tomboy de Céline Sciamma (2011), la pièce de théâtre Trop tout par Nadine Charvolin de la Compagnie « Aussi … Mais pas que ! ».

Consulter l’ensemble du programme

UNIVERSITÉ LYON 1

En amont de la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la mission égalité-diversité vous invite à la projection du film documentaire Footballeur et homo ? L’un n’empêche pas l’autre de Yoann Lemaire et Michel Royer, suivie d’un débat avec les réalisateurs, animé par Philippe Liotard et des associations étudiantes (en savoir plus).

Le 20 mai, un partenariat entre Sciences pour Tous et la mission égalité-diversité se noue pour aborder le thème des rapports entre la recherche et le monde associatif (en savoir plus).

UNIVERSITÉ DE MONTPELLIER

L’Université de Montpellier prévoie une campagne d’affichage contre les LGBTphobies à l’occasion du 17 mai. Chaque année en novembre est par ailleurs organisée une semaine de lutte contre les LGBTphobies.

ENS RENNES & UNIVERSITÉ DE RENNES 1

À l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, l’École normale supérieure de Rennes et l’Université de Rennes 1 s’engagent ensemble à faciliter l’utilisation du prénom d’usage dès la rentrée 2019 pour les personnes qui en feront la demande. Les mentions “Madame/Monsieur” pourront progressivement être supprimées des correspondances, formulaires, ainsi que des diplômes, à la demande des personnes concernées. Sciences Po Rennes et l’École nationale supérieure de chimie de Rennes s’engagent également dans cette action, déjà en place à l’Université Rennes 2. 

UNIVERSITÉ DE LA RÉUNION

À l’occasion de la Journée Internationale de lutte contre les LGBTphobies, l’Université de la Réunion prévoit :

  • L’affichage de la campagne du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche sur les tableaux officiels de l’établissement, dans toutes les composantes.
  • L’organisation d’une conférence-débat intitulée “Poids des traditions, l’influence culturelle”, organisée par le Pôle Égalité de l’Université de La Réunion et animée par la délégation réunionnaise de l’association nationale Le Refuge.
  • La communication à tou.tes de la lettre signée par la Ministre Frédérique Vidal pour favoriser l’inclusion des personnes transgenres dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

SORBONNE UNIVERSITÉ – ESPE DE PARIS

L’ESPE de Paris a organisé le 14 mai une table-ronde, animée par Nassira Hedjerassi, référente Egalité, et introduite par l’Inspecteur Général Robin Bosdeveix.

Elle a rassemblé deux membres de SOS Homophobie, des membres de Claf’outils, deux membres du Collectif éducation contre les LGBT-phobies en milieu scolaire & de l’Inter-LGBT, mais aussi les chercheurs Gaël Pasquier (UPEC-Espe de l’académie de Créteil, LIRTES, membre du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes), auteur de Construire l’égalité des sexes et des sexualités : Pratiques enseignantes à l’école primaire (PUR, 2019) et Georges Sidéris (Sorbonne Université – Espe de Paris).

Consulter le programme

UNIVERSITÉ TOULOUSE III – PAUL SABATIER

L’université Toulouse III – Paul Sabatier se mobilise et continue son engagement pour lutter contre toutes les formes de discriminations par un festival du 13 au 17 mai. Une journée organisée avec la participation du Crous Toulouse Occitanie, de la RSU de l’université Toulouse III-Paul Sabatier et des associations Jules & Julies, Afutée, Pride Toulouse, SOS homophobie, L’Autre cercle et Amnesty International.

Consulter le programme